« casser les tabous du journalisme »

Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry, les fondateurs de la Revue XXI, le fameux trimestriel ayant pavé la route à l’éclosion des mooks (6 mois, Longcours, etc.), donnent ici leurs impressions sur l’avenir de la presse. Un avenir qui ne pourra être serein que si les tabous entourant le numérique et la publicité sont brisés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :