Dans la tourmente des Panama Papers

panama-182959_1920

L’affaire des Panama Papers n’épargne pas le canton de Fribourg, en Suisse. C’est ce que révèle la base de données rendue publique début mai par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), à l’origine des révélations. Ce moteur de recherche utilise une partie des 11,5 millions de documents internes du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca (Mossfon) couvrant une période s’étalant entre 1977 et 2015. On y découvre qu’une vingtaine d’adresses du canton sont mêlées à la fabrication ou la détention de sociétés offshore.

Près de deux cents cas

L’une de ces adresses est celle de la fiduciaire fribourgeoise Multifiduciaire. Fondée en 1974 par Daniel Baudin et Olivier Fleury, elle est mentionnée pas moins de 176 fois dans les métadonnées des Panama Papers, en lien avec des sociétés offshore incorporées aux juridictions de paradis fiscaux comme Panama, les îles Vierges britanniques, et les Seychelles.

> La suite dans La Liberté (payant)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :