Électrosensible, «je me sens tout le temps persécutée, en survie»

Eva Roethlisberger fait partie des 5% de suisses souffrant d’électrosensibilité. Les scientifiques restent encore divisés sur l’origine de ce mal. Les ondes électromagnétiques sont invisibles mais nous pénètrent en permanence. Elles sont omniprésentes au travail, dans les lieux publics ou dans les immeubles d’habitation. Elles tissent leur toile au rythme du développement exponentiel des technologies … Lire la suite